Vous avez choisi vos rideaux sur le configurateur d’Embrin ou vous les avez cousus vous-même : chapeau !

Dans ce cas précis, le plus dur est derrière vous. Pour autant, le choix de la tringle et le montage des rideaux n’est pas une question aisée … Embrin vous explique l’envers du décor.

1) Choisir son système d’attaches

Les œillets

Il s’agit du système d’attaches le plus commun. La partie haute du rideau est garnie de larges anneaux d’acier ou de laiton qui coulissent sur la tringle. C’est une finition simple qui nécessite peu d’accessoires et assure un beau tombé avec des plis réguliers. Pour un rendu plus élégant, le matériau de la tringle peut être assorti aux œillets.

Les fronces

Cette finition classique trouvera facilement sa place dans un salon, une pièce de réception ou une chambre raffinée. Pour obtenir des fronces, on plie régulièrement le haut du rideau, puis on y coud un large ruban avec un tissage très serré sur lequel seront fixés des crochets.

 

Les pattes

Les pattes ou straps sont des morceaux de tissus, soit amovibles, soit pliés et cousus sur le haut du rideau. On place deux pattes à l’extrémité du rideau, puis on les répartit régulièrement sur toute sa largeur. Les pattes donnent une caractéristique contemporaine à une pièce : on pourra s’amuser avec ce parti pris en choisissant une teinte de patte qui contraste franchement avec le coloris du rideau.

Les nouettes

Les nouettes sont simplement des nœuds qui attachent le rideau à la tringle. La variété de nœuds (Boucle simple ou double, nœud de cravate, etc.) s’adapte à de nombreux styles avec un rendu féminin et légèrement désuet. Les nouettes donneront ainsi un cachet particulier dans une maison de campagne ou une ancienne cuisine. Attention, elles ne sont pas adaptées pour des tissus lourds.

 

2) Choisir sa tringle et les accessoires

Alors que les crochets des fronces s’attacheront à des rails, vous aurez besoin d’une barre à rideaux pour les œillets, les nouettes ou les pattes. Une barre est composée de plusieurs éléments : la barre ou tringle, les embouts et les supports de rideaux.
Les barres sont le plus souvent en laiton, mais elles peuvent être également en bois pour un aspect rustique. Attention, le diamètre de la barre dépend du poids du tissu : des barres de petits diamètres conviennent bien à des voilages légers, tandis les doubles rideaux nécessiteront des barres plus larges.
Pour des rideaux très fins, certaines personnes choisissent aussi des câbles métalliques.
A la barre, il vous faudra bien évidemment ajouter un support, pour l’attacher au mur. Certains supports sont extensibles afin de permettre d’écarter les rideaux de la fenêtre, et des embouts, pour terminer et orner la barre de chaque côté : des ronds, des tubes épais, ou des éléments décoratifs : soyez créatifs !

 

3) Monter les tringles

Attention, il faut être un peu bricoleur pour cette étape : faites appel à un prestataire si ce n’était pas le cas. Vous pouvez aussi regarder les vidéos tutos parfois très bien expliquées.

1) Préparez l’emplacement de la tringle : prévoir en général la tringle à 10-15 cm au-dessus de la fenêtre pour ne pas gêner l’ouverture des volets. Préparez l’emplacement des supports de la tringle à rideaux sur le côté et bien les matérialiser visiblement à l’aide d’un crayon. L’embout doit être à 5 ou 7 cm de ce support. Ajustez la longueur de la barre si besoin.

2) Percez les trous pour les supports et enfoncez des chevilles dans les trous, adaptées au type de mur. Vissez ensuite les supports au mur à l’aide d’un tournevis. Si vous vous êtes trompés d’emplacement en perçant, pas de panique ! Vous pouvez reboucher le trou avec un enduit à prise rapide et repercer ailleurs.

3) Glissez la barre dans un support et emboîtez le premier embout à l’extrémité. Glissez les anneaux ou les passants du rideau. Faites passer l’autre extrémité de la tringle dans le support et vissez le second embout.

 

 

Cet article a été rédigé par Hélène Huet, dans le cadre d’une mission de prêt de compétences pilotée par la CCI de Seine Maritime.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *